Historique


En 1993, des danseurs, des enseignants et des responsables de structures culturelles décident ensemble de se retrouver pour mener une réflexion. La danse contemporaine est alors en plein essor, les compagnies commencent à être reconnues par les institutions et par une partie du public, pourtant :
  • le développement des publics reste un objectif à poursuivre,
  • la rencontre exaltante des artistes avec le monde scolaire (et extra-scolaire) ne doit pas se limiter à quelques actions phares,
  • le rôle de médiation, de carrefour des structures culturelles doit être analysé, valorisé.

Beaucoup d'artistes chorégraphiques, comédiens, plasticiens., souhaitent rencontrer et élargir le cercle des amateurs de danse, en inscrivant leur pratique artistique dans le tissu social.

Nombre d'enseignants militent pour ces formes nouvelles d'ouverture culturelle, si riches pour le développement sensible, intellectuel, social et artistique des élèves.

Des responsables de structures culturelles apportent leurs ressources à ces actions artistiques pour sensibiliser de nouveaux publics.


Des textes (lois sur les enseignements artistiques de 1988 et 1989, protocole d'accord de 1993) offrent un point d'ancrage au développement de ces actions. Parallèlement, les démarches à accomplir sont fastidieuses et les complexités administratives ne facilitent pas l'émergence des projets. Devant ce constat, des acteurs de terrain (enseignants, chorégraphes, structures culturelles) décident de créer notre association.

Le principal objectif de danse sur cour est la promotion de toute forme d'action visant à faire connaître l'art chorégraphique comme un enjeu fondamental de la constitution de l'être, et à permettre à un public le plus large possible d'appréhender et de rencontrer la danse.
  Les moyens d'actions :

1 - Mener une réflexion sur :

  • la place de l'artiste dans la cité : les enjeux et les limites de son intervention dans le projet culturel d'un théâtre, d'un établissement scolaire, d'un projet social ou de politique locale.
  • le rôle des partenaires de l'action culturelle chorégraphique : état des lieux, des cadres et des actions existants ; des manques et des besoins ; de l'émergence de nouveaux projets,

2 - Mettre en place une série d’actions :

  • séminaires de réflexion thématiques en présence des trois collèges de partenaires,
  • diffusion et communication des actes de ces colloques (édition de bulletins ou d'ouvrages spécifiques).
  • Le "statut" du partenariat artiste et enseignant.

 

 

 


  • danse sur cour est membre du Forum permanent pour l'éducation artistique
    http://fpea.over-blog.com/

  • danse sur cour est partenaire de la Charte de l'école du spectateur signée en mars 2010.

  • En juillet 2006, danse sur cour signe le Manifeste d'intérêt général pour une politique d'éducation artistique durable et concertée


 

 

Haut de page



Vous êtes adhérent ?
espace adhérents


  • Consultez les pdf
    Fenêtres-Repères, Inter-Brèves
  • Recevez les nouveaux bulletins
    par courrier

Vous n'êtes pas adhérent?





Blog & contact

Le blog de danse sur cour

contact@dansesurcour.fr

Picto fax et tééphone Tel :  01 48 53 02 36
Fax : 01 48 53 02 36